L’exécution budgétaire dérape au Royaume-Uni

le 27/06/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Avec un net recul des recettes fiscales et une hausse des dépenses gouvernementales, le déficit budgétaire britannique (hors soutien public aux banques) a atteint 17,9 milliards de livres en mai, contre 15,2 milliards un an plus tôt, selon l’Office national des statistiques. Le consensus des économistes s’établissait à 14,8 milliards de livres.

A lire aussi