George Soros estime que l’Allemagne doit changer d’attitude

le 26/06/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Dans un entretien accordé au quotidien, le financier américain estime que Berlin doit en finir avec sa politique du «je ne peux pas» envers une union bancaire et budgétaire de l'Union européenne, faute de quoi elle risque de devenir «le centre d'un empire» responsable de l'effondrement de la zone euro. Le sommet européen de jeudi et vendredi risque sinon de se transformer en «fiasco».

A lire aussi