«La BCE baissera probablement son taux refi de 25 pb en juillet»

le 25/06/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Sébastien Ribeau, gérant monétaire chez Lazard Frères Gestion

L'Agefi: Qu'attendez-vous de la prochaine réunion de la BCE?

Sébastien Ribeau : La BCE baissera probablement son taux refi dès la prochaine réunion le 5 juillet. Nous penchons pour une baisse de 25 pb sans pour autant que le taux de dépôt soit abaissé à 0%. Dans le cas où il serait maintenu à 0,25%, le corridor entre taux marginal et taux de dépôt serait ainsi ramené à 100 pb car la symétrie autour du refi serait préservée, ce qui impliquera une baisse du taux marginal de 50 pb. La réduction du coût des opérations de refinancement auprès de la BCE serait ainsi plus avantageuse pour les banques les plus fragiles.

Une action coordonnée des banques centrales vous semble-t-elle envisageable prochainement ?

Une telle action peut être envisagée pour faire face à des événements mettant en danger la stabilité des marchés. Les banques centrales étaient sûrement prêtes à agir de manière coordonnée dans le cas où Syriza aurait obtenu la majorité au parlement grec. Aujourd’hui, afin de soutenir l’économie, on observe plutôt des mesures d’assouplissement monétaire concomitantes à travers le monde. La Fed a prolongé son opération Twist jusqu’à la fin de l’année et tient prêt un éventuel QE3. La Banque d'Angleterre procédera probablement à une extension de 50 milliards de livres de son programme de QE, aujourd'hui à 325 milliards, centré sur les obligations d'Etats et lancera des opérations de refinancement spécifiques destinées aux banques prêtant à l’économie réelle. La banque centrale du Japon s’est abstenue d’augmenter son programme de QE de 40 trillions de yens en mai dernier mais pourrait agir rapidement. La People’s Bank of China a baissé son taux de base de 25 pb à 6,31% pour la première fois depuis 4 ans.

panel taux
ZOOM
panel taux

A lire aussi