«Le traitement du problème grec déterminera le sort de l'euro à court terme»

le 21/05/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Eric Bourguignon, directeur général délégué de Swiss Life Asset Management

L'Agefi: L'euro peut-il remonter rapidement après son repli sous 1,27 face au dollar?

Eric Bourguignon: L’évolution de l’euro dans les prochaines semaines dépendra d’abord de la manière dont le problème grec sera traité. Laisser la Grèce sortir de l’euro serait probablement perçu comme le prélude à une désagrégation de la monnaie unique, et provoquerait une accélération de sa baisse. En réaffirmant leur volonté de maintenir la Grèce dans l’Union, les dirigeants européens enverraient en revanche un message fort qui lui permettrait de rebondir. Le sort de l’euro sera également lié aux éventuelles initiatives qui seront prises en zone euro pour soutenir la croissance, car les marchés considèrent que les politiques d’ajustement exclusivement basées sur la réduction de la demande interne menées par les pays européens les conduisent dans une impasse.

Quelles sont vos prévisions sur le dollar/yen?

Nous prévoyons que la parité dollar/yen s’inscrira dans une fourchette étroite autour de son niveau actuel. Les Japonais semblent en effet se satisfaire de cette parité, alors qu’ils s’étaient émus de son renchérissement dans la zone des 75 yens pour un dollar l’an dernier. Les cours actuels conviennent également aux Américains, car malgré son rebond récent le dollar reste très proche de ses points bas contre la devise nippone. La reprise qui se dessine au Japon pourrait certes raviver les pressions à la hausse du yen. Mais nous estimons que les autorités japonaises feront tout ce qui est en leur pourvoir pour les étouffer, ce qui devrait concourir à stabiliser la parité entre ces deux grandes monnaies.

Panel Change 21 mai
ZOOM
Panel Change 21 mai

A lire aussi