CAC 40 : le repli amorcé à 3.600 points est vraisemblablement technique

le 14/05/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La région des 2.800 points devrait constituer une limite à toute baisse supplémentaire et forcer l’indice à remonter vers les 3.600 points

Le CAC 40 a perdu 1,02 % à 3.130 points la semaine dernière. Avec un plus bas de la semaine à 3.075 points, il a ébréché le support établi deux semaines plus tôt à 3.085 points et allongé de quelques points le mouvement baissier initié à la mi-mars à 3.600 points. Aussi, bien que l’indice parisien ait réussi, à la fin de la semaine, à se stabiliser au-dessus du support situé à 3.065 points (1), la balance continue-t-elle de pencher du côté du risque baissier. Cela étant, le potentiel de baisse supplémentaire paraît relativement faible, le repli entamé à 3.600 points étant vraisemblablement une correction prononcée et un non mouvement destiné à prolonger la tendance baissière engagée en février dernier à 4.170 points.

La cassure inattendue, début avril, de la zone de support des 3.245-3.270 points (2) ne permet pas, en effet, à elle seule de remettre en cause la remontée progressive vers les 4.170 points attendue suite, entre autres, à la réalisation en septembre dernier d’un «bullish engulfing» qui a ponctué la tendance baissière en trois temps développée de 4.170 à 2.695 points (L’Agefi du 3 octobre dernier). Malgré son ampleur, le mouvement enclenché à 3.600 points ne pourrait donc viser qu’à consolider la hausse entamée à 2.795 points en novembre dernier, laquelle s’inscrit dans la reprise de long terme engagée à 2.695 points. Vue sous l’angle des vagues d’Elliott, la correction amorcée à 3.600 points serait alors la deuxième des cinq vagues que devra à terme comporter l’impulsion initiée à 2.795 points.

Le seuil des 2.795 points devrait, dans ce cas, constituer une limite à la correction baissière en cours. Cela dit, la région des 2.870-2.890 points (3), le niveau de rebond de décembre dernier situé à 2.940 points, voire la droite de soutien potentielle qui passe à 3.070 points cette semaine (+ 11,1 points/semaine), sont des supports susceptibles d’arrêter cette correction avant le plancher des 2.795 points et de forcer le CAC 40 à se réorienter à la hausse. La résistance établie à 3.285-3.295 points et le gap ouvert à la baisse début avril à 3.395-3.405 points devraient alors compter parmi les principaux paliers sur le chemin du retour à l’objectif intermédiaire que représente la région des 3.600 points.

(1) Niveau sur lequel le CAC 40 a rebondi le 29 décembre dernier après avoir comblé le gap ouvert à la hausse quelques jours plus tôt.

(2) Point haut établi début décembre 2011 et deuxième retracement de Fibonacci de la hausse de 2.940 à 3.600 points.

(3) Gap ouvert à la hausse en novembre dernier.

Cac 40
ZOOM
Cac 40

A lire aussi