Pékin et Moscou trouvent un accord dans le pétrole

le 28/02/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Afin de mettre un terme à un an de conflit, le pétrolier russe Rosneft et l’opérateur d’oléoducs Transneft ont amendé un accord d’approvisionnement avec leur homologue chinois CNPC en lui accordant un rabais sur le prix du brut, selon le journal. Ceci engendrera pour Rosneft une perte de revenus d’environ 3 milliards de dollars (2,2 milliards d’euros) d’ici 2030, ajoute le quotidien.

A lire aussi