Les hedge funds se sont engagés en janvier sur la voie du redressement

le 09/02/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La performance moyenne du secteur s’est établie à 2,63% selon HFR, le meilleur mois depuis décembre 2010

Les hedge funds ont entamé l’année 2012 du bon pied, et entendent bien transformer l’essai. Après une année 2011 des plus décevantes, tant en termes de performance absolue ou relative que plus généralement de confiance de la part des investisseurs, le secteur de la gestion alternative veut croire au renouveau.

Le mois dernier, la performance moyenne des fonds scrutés par Hedge Fund Research (HFR), mesurée par le HFRI Fund Weighted Composite Index, s’est établie à 2,63%. Soit la meilleure performance mensuelle publiée par la société d’études dédiée depuis celle de décembre 2010. Mais l’exercice 2011, au cours duquel l’indice général avait abandonné 5,16%, ne sera pas si aisément oublié.

Le mois passé, les fonds dédiés aux actions ont engrangé selon HFR un gain de 3,84%. Si ce dernier reste certes en deçà de l'avancée de plus de 4% des indices MSCI World ou S&P 500, il est synonyme d’espoir pour les fonds alternatifs, qui dans cette catégorie avaient concédé une perte de 8,29% au titre de l’année écoulée. En janvier, ce sont les fonds orientés sur les actions des secteurs de l’énergie et des matériaux de base qui ont tenu le haut de l’affiche (avec une performance de 4,04%), ces derniers s'étaient d’ailleurs distingués en 2011, à l’autre extrémité du classement, avec une chute de 17,30%.

Le retournement est tout aussi remarquable pour les fonds investis sur les marchés émergents. Ils ont enregistré un gain de 5,28% en janvier, le meilleur mois depuis mai 2009, après une dégringolade de 13,81% en 2011. Les fonds orientés vers la Russie et l’Europe de l’Est particulièrement ont avancé de 9,20%, un gain supérieur de près de 28 points à celui affiché l’an dernier.

Le bon comportement des hedge funds demande confirmation pour que le secteur retrouve de l’attrait aux yeux des investisseurs. En décembre, ces clients ont effectué des retraits pour un montant net de 5,2 milliards de dollars selon BarclayHedge (sans aucun lien avec la banque britannique) et TrimTabs.

Certes, comme le souligne le président de la première société de recherche, Sol Waksman, «depuis mai 2011, la performance des hedge funds avait été négative sur chaque mois sauf en octobre». Comme un symbole, le fonds Advantage Plus de Paulson & Co a gagné 5% en janvier après une chute de 52% en 2011, selon une confidence de John Paulson à ses clients, rapportée par Reuters.

A lire aussi