Wendel songe à céder une activité de Materis

le 24/01/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La société d’investissement ne démantèlera pas le chimiste de spécialités pour le bâtiment Materis mais pourrait céder l'une de ses quatre activités, a déclaré à Reuters le président de son directoire. Wendel négocie actuellement avec les créanciers de Materis afin de rééchelonner jusqu'en 2016 la dette de sa filiale. Materis compte de 1,4 à 1,5 milliard d'euros de dette senior et 400 millions d'euros de dette mezzanine. «Aujourd'hui, nous sommes prêts à accepter des marges de 400 à 450 points de base et cela représente une augmentation significative pour les prêteurs», a indiqué Frédéric Lemoine, ajoutant que deux tiers de ces derniers soutenaient ses propositions. «Si les prêteurs veulent leur augmentation de marge, il faut que nous arrivions à un accord relativement rapidement, c'est-à-dire à la fin de ce semestre», a-t-il encore ajouté, jugeant par ailleurs que certains de ces créditeurs s'étaient montrés «gourmands».

A lire aussi