Les Néerlandais regrettent de plus en plus le florin

le 07/11/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Au terme d'une semaine marquée par une crise politique en Grèce alimentant les craintes d'une faillite de ce pays, un sondage réalisé par l'institut Maurice et publié hier montre que 58% des Néerlandais auraient préféré conserver le florin. Ils étaient 51% en mai.

A lire aussi