L'emploi américain est en ligne avec une croissance modérée du PIB

le 07/11/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les créations de postes plus nombreuses que prévu en août et en septembre vont dans le sens d'une timide amélioration du marché du travail

Voici treize mois que l'économie américaine créée des emplois chaque mois. En octobre, 80.000 nouveaux postes ont été recensés, ce qui porte le nombre moyen de créations d'emplois mensuelles à 128.600 depuis octobre 2010. Mais la Fed estime qu'il faut 150.000 créations mensuelles pour absorber les jeunes sur le marché du travail. Le rapport du mois dernier, inférieur aux attentes des spécialistes, a été largement compensé par les révisions en hausse des chiffres publiés pour août et septembre. Au total, ce sont 102.000 emplois de plus que précédemment annoncé qui ont été créés les mois précédents.

«Il s'agit du deuxième rapport consécutif sur l'emploi qui révise à la hausse les publications précédentes d'environ 100.000 créations de postes», relève Brian Jones, économiste chez SG CIB. En octobre, le secteur des services a une nouvelle fois été particulièrement créateur. Parallèlement, le secteur public a détruit 24.000 postes.

L'enquête réalisée auprès des ménages montre aussi une légère amélioration du marché. Le taux de chômage est tombé à 9%, après trois mois à 9,1%. Il retrouve ainsi son niveau d'avril dernier. 181.000 individus sont entrés dans la population active mais ils étaient plus nombreux encore, 277.000, à avoir trouvé un emploi. Par ailleurs, le taux de chômage élargi, qui tient compte des personnes travaillant à temps partiel pour des raisons économiques, a diminué, passant de 16,5 % à 16,2%.

«Dans l'ensemble, ce rapport est cohérent avec des conditions stables, relativement faibles, sur le marché du travail, qui, elles-mêmes sont en ligne avec une croissance modérée du PIB», observe Julia Coronado, économiste chez BNP Paribas. Au troisième trimestre, l'activité a progressé de 2,5% aux Etats-Unis.

EMPLOI AMERICAIN
ZOOM
EMPLOI AMERICAIN

A lire aussi