Le sort de la zone euro n’est plus entre ses mains

le 27/10/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La taille de l’EFSF sera multipliée par quatre ou cinq et portée à environ 1.000 milliards d'euros

L'effet de levier sera obtenu via la création d'un nouveau «véhicule spécial» (SPV) adossé à l’EFSF ainsi qu’au FMI et auquel participeront des investisseurs internationaux, comme la Chine ou d'autres pays émergents. Nicolas Sarkozy doit s'entretenir dès aujourd’hui au téléphone avec son homologue chinois Hu Jintao au sujet d'une possible participation de Pékin à la création de ce fonds, alors que le directeur de l’EFSF, l’Allemand Klaus Regling, se déplace à Pékin dès aujourd'hui également.

A lire aussi