Mauvaise passe pour le secteur de la gestion d’actifs

le 13/09/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

«Cette (volatilité) ne constitue pas une tendance favorable à court terme» a assuré à l’occasion d’une conférence le directeur général du numéro un mondial du secteur BlackRock, Laurence Fink, évoquant les turbulences des marchés qui affectent la rentabilité des gestionnaires d’actifs. Le dirigeant indique que son groupe tente de maintenir ses marges, affectées par la défiance des investisseurs vis-à-vis des actions, en étant «encore plus disciplinés» sur les coûts.

A lire aussi