La Réserve fédérale brosse un tableau toujours morose de l'économie américaine

le 08/09/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'activité a été mitigée voire faiblissante dans la plupart des districts entre mi-juillet et fin août, indique le dernier Livre Beige

Photo Bloomberg

L'été a été encombré de nuages pour l'économie américaine. La dernière livraison du Livre Beige - le rapport sur la conjoncture des douze régions de la Réserve fédérale (Fed) - montre qu'entre mi-juillet et fin août, «l'activité économique a continué à croître à un rythme modéré même si certains districts ont connu une activité mitigée ou faiblissante». Cinq districts (St. Louis, Minneapolis, Kansas City, Dallas et San Francisco) ont ainsi fait part d'une croissance légère ou modérée. Mais une majorité, au nombre de sept (Atlanta, Cleveland, New York, Chicago, Richmond, Boston et Philadelphie), a constaté un ralentissement de la croissance.

Au cours de la période sous revue, les conditions manufacturières sont apparues mitigées dans l'ensemble du pays et le rythme de production a freiné dans nombre de régions. Et si les dépenses des consommateurs ont légèrement augmenté, le marché immobilier résidentiel reste atone, les pressions sur les prix ont globalement baissé, et la situation du marché du travail fait du surplace. Selon les derniers chiffres du département du Travail, aucun emploi non agricole n'a été créé en août, le taux de chômage restant bloqué à 9,1%. 

Le président Barack Obama doit présenter ce soir devant le Congrès une batterie de mesures censées relancer l'emploi et stimuler la croissance. CNN évoquait hier de sources démocrates une enveloppe de 300 milliards de dollars. Le porte-parole de la présidence, Jay Carney, a refusé de confirmer ce chiffre, tout en assurant que les propositions seront «précises (...), mesurables (...) et financées».

Face à «la récente volatilité des marchés actions et à une incertitude économique accrue», plusieurs districts ont revu à la baisse ou sont devenus plus prudents quant à leurs perspectives à court terme», souligne le Livre Beige. Alors que le dernier Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) s'en est tenu à la promesse d'un maintien de ses taux directeurs jusqu'à mi-2013, sa prochaine réunion, les 20 et 21 septembre, est attendue avec impatience. La Fed dispose de plusieurs options, dont un éventuel troisième tour d'assouplissement monétaire (QE3). Elle pourrait donc passer à l'action et se montrer plus audacieuse, comme l'ont réclamé certains membres du FOMC, mais les discussions promettent d'être particulièrement vives.

A lire aussi