CAC 40 : le risque reste à la hausse mais avec un potentiel limité

le 05/09/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’indice pourrait consolider quelques semaines de plus la baisse de cet été avant d’achever la correction baissière engagée en février

Le CAC 40 n’a progressé que de 1,97 % à 3.149 points la semaine dernière alors qu’il a gagné jusqu’à 6,73 % au plus haut jeudi. L’indice parisien s’est en effet brutalement retourné à la baisse après avoir testé la résistance qui se situe à 3.290 points (1). Cela ne signifie pas pour autant que la reprise engagée il y a un mois à 2.890 points est terminée. Il faudrait au moins que la droite de support ascendante tracée à partir des 2.890 points, et passant à 3.090 points cette semaine (+ 49,0 points/semaine), soit cassée pour que la fin de cette reprise puisse être envisagée. Dans la configuration actuelle, le risque haussier reste donc significatif mais la marge de progression du CAC 40 paraît limitée.

D’un point de vue «elliottiste», la hausse amorcée à 2.890 points s’inscrit, en effet, dans le mouvement baissier initié en février dernier à 4.170 points, lequel vise a priori à corriger la tendance haussière enclenchée en mars 2009 à 2.465 points (L’Agefi du 8 août 2011) et n’est probablement pas arrivé à terme.

Sous réserve que la correction baissière engagée à 4.170 points suive un schéma simple en trois grandes vagues (voir A, B et C sur le graphe ci-dessus), le mouvement baissier entamé début mai à 4.140 points représente sans doute la troisième vague et doit comporter cinq sous-vagues notées C-1 à C-5. La hausse amorcée à 2.890 points constitue vraisemblablement la sous-vague C-4 et vise donc à consolider la sous-vague baissière C-3 enclenchée début juillet à 4.025 points.

Compte tenu de l’amplitude de cette sous-vague C-3, le CAC 40 pourrait remonter au niveau de la borne haute de la zone de résistance établie à 3.290-3.325 points (2), voire jusqu’au seuil des 3.460 points (3), avant de casser la droite qui le soutient depuis le début du mois d’août et de se diriger dans un mouvement franc vers les 2.890 points. On pourra alors considérer que la reprise technique engagée à 2.890 points est terminée et que l’indice développe la dernière sous-vague (C-5) de la vague C et donc de la correction initiée à 4.170 points. Le seuil des 2.890 points étant un objectif minimum pour la sous-vague C-5, il est possible que le CAC 40 descende plus bas, avec une limite à 2.465 points, avant de réussir à se réorienter durablement à la hausse.

(1) Niveau du retournement à la baisse du 17 août dernier.

(2) Niveau du retournement à la baisse du 17 août dernier, plus haut de la semaine dernière et 1er retracement de Fibonacci de la baisse de 4.025 à 2.890 points (sous-vague C-3).

(3) 2ème retracement de Fibonacci de la baisse de 4.025 à 2.890 points.

ANALYSE TECHNIQUE CAC 40
ZOOM
ANALYSE TECHNIQUE CAC 40

A lire aussi