Nyse Euronext lancera sa plate-forme obligataire BondMatch le 11 juillet

le 21/06/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'opérateur boursier a impliqué les professionnels de marché très tôt dans son projet. 1.800 titres pourront être négociés sur ce système

Alors que Paris Europlace organise une conférence sur les nouvelles plates-formes obligataires d'entreprise vendredi, Nyse Euronext vient de dévoiler le calendrier de lancement de son initiative, baptisée BondMatch. L'activité de négociation sur la plate-forme débutera le 11 juillet.

Il aura donc fallu un an et demi pour que ce projet se réalise. Début 2010, la ministre des Finances Christine Lagarde avait souhaité la création d'une plate-forme obligataire transparente alors que 90% des transactions sont encore réalisées de gré à gré sur le marché de la dette. Composé de professionnels, le comité Cassiopée a ensuite été chargé de définir les besoins de la place. Outre celui de Nyse Euronext, les projets de Trading Screen et de MTS ont été validés par le comité.

Avec BondMatch, les utilisateurs pourront traiter environ 1.800 obligations, corporates, financières et sécurisées, émises par environ 400 émetteurs. Elles doivent figurer dans la catégorie «investment grade», être listées sur un marché réglementé en Europe et leur souche doit être supérieure à 500 millions d'euros.

Au démarrage, la plate-forme devrait compter une dizaine de membres, qui peuvent être des banques, des courtiers ou des sociétés de gestion. Nyse Euronext est par ailleurs en discussions avancées avec une vingtaine d'autres candidats. Outre les membres, Nyse Euronext a créé un statut de «participant intermédié» pour les opérateurs «buy side» qui auront recours à un courtier pour passer leurs ordres.

La plate-forme n'aura pas d'apporteurs de liquidité. «Compte tenu de l’impulsion initiale des acteurs du marché obligataire corporate et de la participation de leurs représentants au sein du comité stratégique de Nyse BondMatch, nous sommes convaincus qu’ils utiliseront ce modèle, précise Nathalie Masset, directeur adjoint des marchés obligataires européens de Nyse Euronext. La négociation sera gratuite en juillet et en août, tout comme les données post-marché tout au long de l’année 2011.» Après cette phase de lancement, la négociation sera facturée aux membres au tarif unique de 0,0075% du nominal échangé.

«Le tarif est calibré de façon à ne pas être un frein à l'utilisation de la plate-forme, explique Frédéric Semour, responsable intermédiation taux chez Natixis AM Finance. Pour nous, BondMatch sera un canal supplémentaire de liquidité».

Les concurrents de BondMatch se préparent aussi à entrer dans la bataille. Galaxy, la plate-forme de Trading Screen, doit être lancée le 4 juillet et MTS Credit, lancée par le groupe MTS, sera opérationnelle en octobre.

émissions crédit
ZOOM
émissions crédit

A lire aussi