« Le recul des marchés actions sera de courte durée »

le 20/06/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Patrick Moonen, stratégiste senior chez ING IM

L’Agefi : Pourquoi êtes-vous revenus à un portefeuille neutre ?

Patrick Moonen : Il est devenu clair que, dans le monde, les indicateurs avancés se sont progressivement détériorés, en raison des prix élevés du pétrole et des perturbations de la chaîne d'approvisionnement, suite à la catastrophe du Japon. Ensuite, l'impulsion positive donnée par la forte saison des bénéfices des entreprises est clairement retombée, comme en témoigne la baisse du momentum de croissance des bénéfices. Enfin, le sentiment des investisseurs a été à notre avis trop optimiste. Compte-tenu de ces éléments, nous avons pensé qu’une réduction temporaire de notre exposition aux actions était justifiée.

Ne croyez-vous pas au rebond des marchés actions ?

Nous estimons que le recul des marchés sera de courte durée et nous nous attendons à une reprise plus tard dans l'année. L’économie ralentit, mais ne s’oriente pas vers une nouvelle récession. Les entreprises sont en très bonne santé financière et leurs profits atteindront de nouveaux sommets cette année. Une activité soutenue des fusions-acquisitions, des rachats d’actions et une augmentation des dividendes pourraient être des facteurs de soutien supplémentaires. Enfin, les valorisations sont plutôt attractives à la fois en valeur absolue (les PE actuels sont 20% en dessous de leur moyenne long terme) et en valeur relative par rapport à d'autres classes d’actifs (le rendement des dividendes est aujourd’hui plus élevé que le rendement des obligations d’État en Europe). Toutefois, à court terme, des inquiétudes en ce qui concerne le ralentissement de l’économie, et bien sûr la Grèce, tiendront les investisseurs à l'écart, jusqu'à ce que la situation s’éclaircisse.

panel allocation
ZOOM
panel allocation

A lire aussi