Euro Stoxx 50 : le risque reste baissier à court terme

le 20/06/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’indice pourrait corriger un peu plus avant d’entamer un retour progressif à 3.080 points

Après six semaines consécutives de baisse, l’Euro Stoxx 50 a rebondi la semaine dernière. D’un vendredi à l’autre, il a gagné 1,38 % à 2.770 points. Toutefois, aucune résistance importante n’a été cassée. L’indice paneuropéen est loin du niveau des 2.875 points (1) qu’il faudrait franchir pour réduire le risque baissier. Il n’est même pas repassé au-dessus de l’ex-droite de support tracée à partir du seuil des 2.500 points et qui est considérée désormais comme une droite de résistance. La reprise amorcée la semaine dernière est donc fragile. Il ne pourrait s’agir que d’un mouvement visant à consolider la vague de baisse engagée début mai à 3.030 points.

Dans ce contexte, le risque de revenir sur le plus bas touché la semaine dernière à 2.695 points, voire de le casser et de prolonger ainsi la baisse entamée à la mi-février à 3.075-3.080 points, reste élevé. Cela étant, bien qu’elle se soit révélée plus longue et plus profonde que prévu, cette baisse est vraisemblablement technique. L’Euro Stoxx 50 corrige probablement une partie de la hausse initiée en mai/juillet 2010 dans la zone des 2.450-2.500 points et qui s’inscrit dans la reprise amorcée en mars 2009 à 1.765 points. Selon la décomposition «elliottiste» la plus probable des mouvements observés depuis un an, la baisse qui a débuté à 3.075-3.080 points est une correction prononcée au sein de la troisième des cinq grandes vagues que devra, à terme, compter la hausse engagée dans la région des 2.450-2.500 points.

Etant donné l’amplitude du repli enregistré depuis la mi-février, le potentiel de baisse supplémentaire devrait être faible. Aussi, la borne basse du «canal baissier potentiel» au sein duquel l’Euro Stoxx 50 évolue depuis la mi-février, droite qui passe à 2.657 points cette semaine (- 4,3 points/semaine), pourrait-elle limiter toute baisse sous les 2.695 points et forcer l’indice paneuropéen à se réorienter à la hausse. L’ex-droite de support haussière, qui se trouve à 2.799 points cette semaine (+ 5,8 points/semaine), et le gap ouvert à la baisse le 2 juin à 2.815-2.820 points devraient alors constituer les principaux paliers avant la résistance des 2.875 points qu’il faudra franchir pour réduire le risque d’une rechute. L’Euro Stoxx 50 devra ensuite casser la borne haute du «canal baissier potentiel», qui passe à 2.999 points cette semaine, pour confirmer être sur le chemin du retour à 3.075-3.080 points, niveau qui ne devrait être qu’une étape.

(1) Niveau qui a forcé l’indice à se réorienter à la baisse le 31 mai, après le comblement du gap ouvert une semaine plus tôt à 2.830-2.845 points.

ANALYSE TECHNIQUE EUROSTOXX
ZOOM
ANALYSE TECHNIQUE EUROSTOXX

A lire aussi