L'investissement dans le commerce anime l'immobilier en régions

le 16/06/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Compte tenu de la raréfaction de l'offre de grands centres commerciaux, les investisseurs s'intéressent davantage aux parcs d'activités

L'immobilier de commerce tire son épingle du jeu en France. En 2010, les investissements dans ce segment ont atteint 3 milliards d'euros, soit 26% du volume national engagé dans l'immobilier d'entreprise, contre 9% en moyenne avant la crise, d'après le conseil DTZ. Plus précisément, les transactions sur les centres commerciaux ont représenté 1,8 milliard d'euros l'an dernier, «un niveau record pour ce format», précise DTZ. De fait, dans un marché de l'immobilier d'entreprise encore convalescent, les investisseurs se sont orientés vers ces actifs jugés peu risqués.

Au premier trimestre, le commerce dans son ensemble a encore eu le vent en poupe: 355 millions d'euros ont été investis dans le secteur en France. Durant les trois premiers mois de l'année, le segment des transactions en centre-ville a représenté l'essentiel du marché. Compte tenu de la forte demande des investisseurs pour l'immobilier de commerce, les taux de rendement ont poursuivi leur compression, sur l'ensemble des formats, à environ 6% en 2010. «Devant la raréfaction des offres de produits 'prime' de grande taille, le taux de rendement en parc d'activités commerciales poursuit sa baisse», à 6% à la fin du premier trimestre, explique DTZ.

Quelques grands projets sont toujours lancés par des investisseurs. Après l'ouverture du centre le Millénaire à Aubervilliers, le plus grand projet de ces dix dernières années, d'autres ouvertures sont prévues dans les années à venir. Le centre Confluence, à Lyon, d'Unibail Rodamco, sera la plus importante en 2011. DTZ recense sept autres projets dont l'ouverture est planifiée d'ici à 2013.

immobilier bureaux France
ZOOM
immobilier bureaux France

A lire aussi