Les modalités d’une aide à la Grèce passées au crible

le 15/06/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La participation des investisseurs privés a cristallisé les divergences entre partenaires européens

Réunis hier à Bruxelles, les ministres des Finances européens ont affiché leurs divergences concernant la participation des investisseurs privés à un nouveau plan de soutien à la Grèce et prévenu qu'ils auraient besoin de plus de temps pour trouver un accord. Les options ne manquent pas, de l'échange des obligations actuelles contre de nouvelles à la maturité allongée au maintien d’une exposition volontaire à la dette souveraine privilégié par Mario Draghi (photo) afin d'éviter un événement de crédit. Si ce scénario se produisait, les montants à engager en cas de débouclage des CDS seraient sans commune mesure avec le poids de la dette réelle.

A lire aussi