Glencore accroît la prépondérance des matières premières dans le FTSE100

le 20/05/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Fort d'une capitalisation post-IPO de 36,7 milliards de livres, le groupe minier suisse va entrer directement dans l'indice phare de la City

Avec une capitalisation post-IPO de 36,66 milliards de livres, Glencore va entrer directement dans le FTSE100. Une première depuis 25 ans. La société suisse est la troisième société à obtenir le statut d’«entrant rapide» depuis la création de l’indice phare de la City. Elle dépasse la limite de 1% de la capitalisation totale de l’indice FTSE All-share requise pour appartenir aux séries indicielles FTSE UK et les 28,4 milliards de dollars requis pour intégrer celles du FTSE Global Equity. Le FTSE publiera aujourd’hui ces changements.

Sa nouvelle capitalisation représente 1,14% de celle du FTSE 100, qui est calculée sur la base de la capitalisation boursière totale de ses constituants. Le groupe suisse figurera aux côtés de Rio Tinto, BHP Billiton, Anglo American et Xstrata dans la liste des ténors du secteur des mines, dont les poids respectifs dans l'indice s’élèvent à 4,1%, 3,4%, 2,5% et 2%. Glencore vient donc entretenir la prépondérance des matières premières dans ce dernier. Les secteurs du pétrole et du gaz, des matériaux de base et des services aux collectivités (utilities) y occupent une grande place - dans l’ordre 19,1%, 13,9% et 4,1%. Ce qui porte la part des matières premières à 37,1%. Les poids de Royal Dutch Shell (actions A et B) et de BP s’élèvent à 8,81% et 5,4%. Ebranlé par la crise, le secteur financier, qui inclut les banques (13,7%) et les assureurs (4,1%), pèse pour 20,1%. HSBC représente 7,4% de l’indice. Le secteur industriel, lui, ne pèse que 4,6%.

Depuis janvier 2009, le FTSE100 a bondi de 31%, contre une hausse de 20% pour le CAC40, calculé pour sa part sur les capitalisations flottantes. La part des matières premières dans l'indice parisien s'établit à 26,5%, soit 10% de moins que son rival d'outre-Manche.

FTSE100 matières premieres
ZOOM
FTSE100 matières premieres

A lire aussi