La reprise des fonds monétaires soutient le marché des OPCVM français

le 11/05/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La classe d’actifs a collecté 3 milliards d’euros en avril, permettant aux OPCVM d’enregistrer une collecte de 2,9 milliards le mois passé

Les fonds monétaires poursuivent leur évolution en dents de scie depuis le début de l’année. Après une décollecte de 8,9 milliards d’euros en mars, le compartiment a collecté 3 milliards d’euros sur le mois d’avril, selon les données mensuelles d’EuroPerformance-SIX Telekurs. Ce sont majoritairement les fonds de trésorerie régulière qui ont attiré les investisseurs, qui y ont souscrit à hauteur de 2 milliards d’euros. Les encours globaux des fonds monétaires (hors mandats), de 340,2 milliards d’euros à fin avril, enregistrent un recul de 1,3% depuis fin décembre 2010.

Cette collecte mensuelle a permis de soutenir le marché des OPCVM français, qui enregistre une collecte globale de 2,9 milliards d’euros en avril, portant les encours à 821 milliards d’euros. Le retour vers le monétaire s’est fait au détriment des autres classes d’actifs tels les fonds obligataires. Ces derniers ont accusé une décollecte de 280 millions d’euros, liée à des retraits sur les fonds euros à hauteur de 420 millions d’euros. Le haut rendement a en revanche collecté 110 millions.

Les fonds diversifiés ont enregistré des retraits de 120 millions d’euros, tandis que les fonds garantis ou à formule ont subi une décollecte de 320 millions d’euros. En dehors des fonds monétaires, seuls les fonds actions ont enregistré une collecte positive, de 630 millions d’euros, portée par les fonds actions européennes qui ont vu leurs souscriptions croître de 570 millions d’euros.

Les fonds actions, françaises et européennes notamment, ont par ailleurs profité de la hausse des marchés financiers. A fin avril, leurs encours ont progressé sur un mois de 2%, permettant à la classe d’actifs d’enregistrer une évolution positive (+1,8%) depuis le début de l’année.

Collecte OPCVM français
ZOOM
Collecte OPCVM français

A lire aussi