Euro Stoxx 50 : la configuration technique reste haussière

le 09/05/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Après une brève phase de consolidation, l’indice devrait revenir à 3.075 points puis viser les 3.500 points

L’Euro Stoxx 50 a reculé de 1,94 % à 2.953 points la semaine dernière, comme le laissait craindre la configuration du Relative Strength Index calculé sur 13 semaines. Cet indicateur de momentum avait, en effet, buté, une semaine plus tôt, sur une ex-droite de support qui a agi, pour la deuxième fois depuis la mi-mars, comme une droite de résistance (voir le bas du graphique ci-contre).

Cela étant, le mouvement qu’a enregistré l’indice paneuropéen la semaine dernière n’est vraisemblablement qu’un repli technique. L’Euro Stoxx 50 consolide soit la hausse amorcée à la mi-avril à 2.830-2.835 points soit le mouvement enclenché un mois plus tôt à 2.715-2.720 points. Le potentiel de baisse devrait donc être limité s’il n’est pas déjà épuisé. La «droite de support de court terme» passant à 2.765 points cette semaine (+ 5,9 points/semaine), voire le support situé à 2.905-2.910 points (1) qui a été testé la semaine dernière, devrait forcer l’Euro Stoxx 50 à reprendre le chemin de la hausse en vue d’un retour dans la région des 3.030-3.040 points (2) puis à la hauteur du plus haut inscrit à la mi-février à 3.075-3.080 points.

L’analyse «elliottiste» amène à penser que la zone des 3.075-3.080 points ne devrait être qu’une étape, la structure du mouvement entamé en mai/juin 2010 dans la région des 2.450-2.500 points n’étant pas achevée.

L’Euro Stoxx 50 développe, depuis un an, un mouvement qui devra à terme compter cinq grandes vagues (une impulsion selon la terminologie «elliottiste»), comme cela a été le cas pour le mouvement qui l’a conduit de 1.765 à 3.025-3.045 points entre mars 2009 et le premier semestre 2010 (voir le graphique ci-contre). Or, la décomposition la plus probable, à ce stade, des mouvements enregistrés depuis le retournement à la hausse opéré à 2.450-2.500 points place l’indice dans la troisième grande vague, laquelle n’a pas encore achevé le déploiement des cinq sous-vagues qui doivent, à son tour, la structurer.

Aussi, le plus haut inscrit en février à 3.075-3.080 points devrait-il être franchi dans les semaines à venir. La zone de résistance établie à 3.455-3.500 points (3) sera alors le prochain objectif de l’impulsion en cours. La résistance située à 3.170 points (4) devrait être le premier palier important sur la voie de cet objectif.

(1) 3ème retracement de Fibonacci de la hausse de 2.830 points au plus haut atteint la semaine dernière à 3.030 points.

(2) Plus haut de la semaine dernière et niveau de retournement à la baisse du 1er mars 2001.

(3) Point haut d’août 2008 et 3ème retracement de Fibonacci de la baisse de 4.575 à 1.765 points.

(4) 2ème retracement de Fibonacci de la baisse de 4.575 à 1.765 points.

Euro Stoxx
ZOOM
Euro Stoxx

A lire aussi