Le trading haute fréquence fait main basse sur le CAC 40

le 27/04/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

«La Bourse de Paris se mécanise à vive allure» clame le quotidien, qui évoque une étude confidentielle de l’Autorité des marchés financiers indiquant que la moitié des ordres émis sur les titres des sociétés de l’indice phare de la place parisienne sont générés par «trois professionnels du trading de haute fréquence» «à l’identité préservée». Cette technique représente 50 à 60% des ordres aux Etats-Unis, et sans doute 40% en Europe cette année. «De quoi relancer», selon le quotidien, «les débats entre régulateurs face aux risques d’instabilité posés par des outils de négoce qui marchent en roue libre».

A lire aussi