L’impôt sur les sociétés irlandais nourrit la reprise

le 15/04/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Dans un entretien accordé au quotidien, le ministre irlandais des entreprises, Richard Bruton, a indiqué que la meilleure chance qu’avait le pays de faire face à ses échéances de dette souveraine passait par une reprise de l’économie via les exportations. A ce titre, le niveau faible de 12,5% de l’impôt sur les sociétés, critiqué par la France et l’Allemagne, est un moteur indispensable.

A lire aussi