Nyse Euronext s’en tient à l’offre de Deutsche Börse

le 11/04/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’opérateur boursier transatlantique Nyse Euronext a annoncé dimanche soir le rejet par son conseil de l'offre d'achat non sollicitée faite par Nasdaq OMX et IntercontinentalExchange et a réaffirmé sa volonté de fusionner avec Deutsche Börse. L'opérateur boursier qualifie l'offre de 11,3 milliards de dollars de Nasdaq et ICE de «stratégiquement non attractive, avec un risque opérationnel inacceptable». L'offre de l'opérateur allemand Deutsche Börse, qui s'élève à 10,2 milliards de dollars, offre «plus de valeur à long terme» pour les actionnaires, ajoute Nyse Euronext. Dans un communiqué, le président de Nyse Euronext, Jan-Michiel Hessels, estime que «casser Nyse Euronext, alourdir les morceaux avec de hauts niveaux de dette, et détruire son capital humain inestimable, serait une erreur stratégique en termes de vision des marchés mondiaux, et n’est certainement pas dans le meilleur intérêt de nos actionnaires».

A lire aussi