CAC 40 : les indicateurs techniques proches de résistances intermédiaires

le 11/04/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’indice risque de marquer une pause dans sa remontée à 4.170 points puis à 4.550 points

Indécis, le CAC 40 n’a progressé que de 0,18 % à 4.062 points la semaine dernière, subissant ainsi un ralentissement marqué après deux semaines et demie de forte hausse. Le «Relative Strength Index» calculé sur 13 semaines, représenté au bas du graphique ci-contre, étant proche d’une ex-droite de support susceptible de se comporter désormais comme une droite de résistance, il est probable que ce ralentissement annonce une stabilisation ou un repli de l’indice parisien. Le potentiel de baisse devrait toutefois être limité dans ce cas, l’indice parisien étant vraisemblablement sur le chemin du retour sur le plus haut atteint à la mi-février à 4.170 points.

Le franchissement, au cours des deux dernières semaines de mars, des fortes zones de résistance établies à 3.820-3.870 points (1) et 3.980-3.990 points (2) autorise, en effet, à penser que la correction baissière entamée à 4.170 points a pris fin un mois plus tard à 3.695 points. Dans ce contexte, une stabilisation ou un repli ne viserait qu’à consolider les gains importants enregistrés depuis la mi-mars. Aussi, le support situé à 3.925 points (3), voire celui des 3.990 points (4), devrait-il contenir un éventuel repli et forcer le CAC 40 à reprendre le chemin de la hausse.

Le plus haut atteint en février à 4.170 points est un objectif minimum qui devrait être dépassé. La hausse entamée en mai/juin 2010 à 3.285-3.320 points s’inscrit dans la reprise engagée en mars 2009 à 2.465 points et a toutes les chances d’être d’une amplitude comparable à celle de la séquence haussière conduite de 2.465 à 4.085-4.090 points. En termes «elliottistes», la hausse initiée l’année dernière constitue une impulsion, c’est à dire un mouvement qui devra compter cinq grandes vagues et dont le CAC 40 développe vraisemblablement la troisième vague, structurée elle-même en cinq sous-vagues.

Une fois que le seuil des 4.170 points aura été franchi, l’indice parisien devrait viser la zone de résistance formée à 4.550-4.560 points par les plus hauts d’août et septembre 2008 avec un palier à 4.315 points, correspondant au deuxième retracement de Fibonacci de la tendance baissière développée du plus haut inscrit en mai 2007 à 6.170 points jusqu’à 2.465 points.

(1) Gap ouvert à la baisse le 15 mars.

(2) Gap ouvert à la baisse le 10 mars, niveau de pullback et 3ème retracement de Fibonacci de la baisse de 4.170 à 3.695 points.

(3) Pullback, niveau de pullback et 1er retracement de Fibonacci de la hausse de 3.695 au plus haut atteint la semaine dernière à 4.071 points.

(4) Borne basse du gap ouvert à la hausse le 30 mars et comblé le lendemain.

analyse technique CAC 40
ZOOM
analyse technique CAC 40

A lire aussi