« La hausse du refi pourrait être retardée en cas d'échec sur l'EFSF »

le 14/03/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Elisabeth Cassagnes, responsable taux directionnel courbe chez UFG-LFP

L'Agefi: La BCE ayant ouvert la porte à une hausse des taux en zone euro dès avril, quel est votre scénario de relèvement de taux ?

Elisabeth Cassagnes: Le marché interprète le message de la BCE en intégrant 75 points de base (pb) de hausse des taux en 2011, puis 25 pb au premier trimestre 2012, scénario avec lequel nous sommes en accord pour prendre en compte la réalité inflationniste en zone euro. Néanmoins la hausse annoncée possible dès avril pourrait être retardée si les Européens échouent sur l’EFSF, le Fonds européen de stabilité financière, et si les récents développements géopolitiques venaient ajouter de la volatilité, notamment par le biais du pétrole. La poursuite de la hausse du prix du baril fera craindre une ponction sur la croissance économique rendant inopportun un tour de vis monétaire. Dans tous les cas, la poursuite des mesures de liquidités exceptionnelles maintiendra encore l’Eonia en dessous du taux cible de la banque centrale pour quelques temps.

La repentification de la courbe des taux américaine va-t-elle se poursuivre ?

La pente 3 mois - 10 ans, actuellement autour de 320 pb, varie au gré du taux 10 ans du fait de la politique de taux zéro (ZIRP) conduite par la Fed. Tant que le second tour d'assouplissement quantitatif (QE2) se poursuit - le montant s’élève déjà à près de 400 milliards d’achat de bons du Trésor américains sur les 600 milliards annoncés-  les taux à 10 ans resteront dans la fourchette 3,25%-3,75% qui prévaut depuis décembre. La question se pose plus nettement sur la partie 5-30 ans, dont l’équation semble moins triviale, le Treasury Bond restant le seul taux de marché non soutenu par les mesures de QE. Tant que la Fed poursuit son objectif de baisse du chômage, tout en laissant filer l’inflation à grand renfort de déficit budgétaire, les taux longs seront menacés.

panel taux
ZOOM
panel taux

A lire aussi