« Les éléments favorables continuent de s’accumuler pour les marchés actions »

le 14/02/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Claire Chaves d’Oliveira, gérante actions européennes chez Groupama AM

L’Agefi : Pourquoi avez-vous relevé vos objectifs de marché à un an ?

Claire Chaves d’Oliveira : Les éléments favorables continuent de s’accumuler pour les marchés actions: les résultats sont solides, les flux de capitaux confirment l’embellie entamée les mois précédents, avec un net rééquilibrage des investisseurs en faveur des marchés actions américains et européens, au détriment des marchés obligataires… et des marchés émergents. Par ailleurs, les fusions acquisitions, véritable moteur des marchés, sont déjà à l’œuvre et affichent un record pour un mois de janvier.  Enfin, en ce début d’année, les nouvelles encourageantes côté macroéconomie tant en Europe qu’aux Etats-Unis d’une part, et la capacité de l’Europe à gérer la crise de la dette lors des premières échéances de 2011 d’autre part, nous poussent à réviser à la hausse nos cibles à 12 mois. Nous n’anticipons cependant pas de hausse à 3 mois, les marchés ayant sans doute d’ores et déjà anticipé beaucoup d’éléments positifs pour le court terme.

Les perspectives 2011 dévoilées par les entreprises vous incitent-elles à modifier vos prévisions ?

Sans surprise, la campagne de résultats se déroule de façon solide. Les perspectives 2011 dépendent cependant largement de la capacité des entreprises à pouvoir répercuter les hausses des coûts (matières premières, hausses salariales notamment dans les pays émergents). Ceci est conditionné par la clientèle finale (domestique ou émergente, ménages ou entreprises), par le secteur (gare aux guerres des prix) et surtout par la position de leader… ou non. A noter que la hausse des matières premières a un effet significativement positif pour les producteurs, largement représentés notamment au Royaume-Uni.

panel actions
ZOOM
panel actions

A lire aussi