Les ETF européens collectent surtout sur les actions

le 24/01/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

D’après les données d’iShares pour « L’Agefi », les ETF sur les actions européennes et monde ont fait recette en décembre

Photo: PHB/Agefi

Le marché européen des ETP (exchange traded products) a fini l’année par une collecte de 4 milliards d'euros en décembre, contre 2,6 milliards en novembre. Sur 2010, le secteur a absorbé 38,5 milliards de nouveaux flux, ce qui porte les actifs sous gestion au montant record de 234 milliards d'euros.

En décembre, les investisseurs semblent avoir repris confiance dans le marché actions. Les ETF portant sur les actions monde ont collecté 1,6 milliard d’euros tandis que les ETF sur les actions européennes ont engrangé 916 millions de nouveaux engagements. Ces derniers ont connu une année irrégulière compte tenu de la crise de la dette souveraine au printemps dernier. Les flux entrants se sont fortement réduits au milieu de l’année. Mais sur l’ensemble de 2010, le succès des ETF actions régionaux est aussi au rendez-vous. Ils ont représenté 25% de la collecte européenne, soit 9,6 milliards d'euros.

La fièvre sur l'Irlande étant retombée, la défiance vis-à-vis des obligations d’Etat a diminué en décembre. Après un mois de décollecte, les ETF sur les obligations d’Etat ont amassé 153 millions d’euros le mois dernier. Sur 2010, les produits spécialisés sur les positions courtes sur les dettes souveraines ont fait recette. Ils ont collecté 2,5 milliards d'euros en un an et comptent à présent 10,7 milliards d'euros d’actifs sous gestion, soit 25% de l’encours total sur les ETF de taux.

Enfin, les matières premières ont toujours le vent en poupe. Les ETP ont ainsi collecté 8,1 milliards d'euros sur 2010. Les métaux précieux ont été les plus appréciés, représentant 56% de la collecte annuelle sur les matières premières. Les encours des produits indexés sur les matières premières sont passés de 3 milliards d'euros en 2006 à 42 milliards fin 2010.

collecte ETF
ZOOM
collecte ETF

A lire aussi