« Nous attendons une normalisation des valorisations des actions »

le 17/01/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Matthieu Grouès, directeur des gestions chez Lazard Frères Gestion

L’Agefi : Quels éléments vous permettent d’anticiper une hausse de 20 % du CAC 40 en 2011 ?

Matthieu Grouès : En 2010, la crise des finances publiques des pays périphériques de la zone euro a pesé sur les valeurs de la zone et notamment sur les actions françaises. Pourtant, selon les estimations des analystes, les résultats 2010 ont rebondi de 50% par rapport à 2009 et ceux de 2011 sont attendus en hausse de 12%. Ces résultats 2011 ne sont capitalisés que 10,7 fois.

Au-delà des mesures de rigueur budgétaire annoncées, nous pensons que les pays européens vont avancer dans le sens d’une plus grande coordination, ce qui devrait réduire les inquiétudes des marchés et donc permettre une normalisation des valorisations des actions à partir de leurs bas niveaux.

Mais avec une croissance économique plus forte, les actions américaines ne devraient-elles pas surperformer une nouvelle fois ?

L’indice S&P 500 a progressé de 13% en 2010. Son évolution a suivi les statistiques macroéconomiques, avec une période de faiblesse de mai à août quand les principaux indicateurs se sont dégradés. Il est reparti à compter de la fin août lorsque Ben Bernanke a annoncé un nouveau plan d’achat d’actifs. Ceci et la nette amélioration des statistiques sur les derniers mois ont permis un rebond de 20%. L’annonce de nouvelles baisses d’impôts en décembre assure une croissance forte en 2011 mais reporte la réduction des déficits publics américains qui restent très élevés. Cette question pourrait modérer la hausse des actions américaines, alors qu’en Europe, les gouvernements ont déjà pris le chemin de la rigueur.

panel actions
ZOOM
panel actions

A lire aussi