« Les dernières émissions du secteur automobile ont offert d’excellents rendements »

le 17/01/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Anne Velot, responsable crédit d'Axa IM

L’Agefi: Estimez-vous que les émissions obligataires sont actuellement attractives ?

Anne Velot: Depuis le début de l’année 2011, nous observons un retour d’activité impressionnant sur le marché primaire obligataire crédit. Alors que la fin d’année 2010 a été calme, le marché a déjà absorbé plus de 20 milliards d’euros de nouvelles émissions en deux semaines. Les banques européennes sont les principaux acteurs de ce mouvement. Les incertitudes concernant l’évolution de la réglementation du secteur financier européen poussent celles-ci à se refinancer par le biais d’émissions obligataires sécurisées ou à taux flottant à très court terme. Les covered bonds sont moins attractives pour un investisseur crédit traditionnel car elles sont plus chères que les obligations senior unsecured. Mais dans l’environnement actuel les actifs adossés à cette dette rassurent car leur statut est prévu d’être protégé dans le nouveau cadre réglementaire et le montant record d’émission a été digéré sans grande difficulté. De la même manière les dettes très courtes pourraient obtenir un statut particulier.

Quelles sont les perspectives sur le marché primaire corporate ?

Du côté du secteur industriel, les entreprises ont moins de besoin de refinancements, mais les quelques émissions primaires de ce début d’années sont très attractives. Le secteur automobile a par exemple offert d’excellents rendements aux investisseurs sur des maturités courtes qui les protègent relativement d’une remontée des taux des obligations d’Etat. Nous continuons ainsi d’aimer les obligations investment grade et high yield car les fondamentaux des corporates restent sur une tendance solide.

panel crédit
ZOOM
panel crédit

A lire aussi