« Les actifs risqués offrent de bonnes perspectives »

le 17/01/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Patrick Moonen, stratégiste senior chez ING IM

L’Agefi : Comptez-vous encore renforcer votre portefeuille en actions ?

Patrick Moonen : A mi-décembre, nous avons augmenté la pondération des actions dans notre portefeuille, et sommes actuellement moyennement surpondérés. L’environnement à moyen terme pour les actions reste positif: amélioration de la croissance économique, croissance à deux chiffres des bénéfices, valorisations attrayantes, tant en valeur absolue que relativement aux autres classes d’actifs, augmentation des flux vers les actions et enfin, des entreprises qui commencent à dépenser leurs liquidités. Bien que ces éléments plaident en faveur d’une pondération accrue de cette classe d’actifs, nous voyons deux risques majeurs qui nous rendent plus prudents à court terme : les risques souverains dans la zone euro et l'optimisme excessif des investisseurs, qui accroissent la vulnérabilité du marché et l'éventualité d’un recul à court terme.

Quelles classes d'actifs devraient offrir le meilleur rendement en 2011 ?

Nous pensons que tous les actifs risqués offrent de bonnes perspectives. Notre classe d’actifs préférée est la classe «actions» suivie des matières premières et de l’immobilier. Au sein des actions, nous préférons les marchés émergents sur un horizon de 12 mois. À plus court terme, nous pensons que les États-Unis et le Japon offrent les meilleures perspectives, étant donné la convergence qui s’accroît entre les marchés développés et les marchés émergents. De même, au sein de la classe obligataire, nous préférons les obligations high yield et les obligations des entreprises aux obligations d’État.

panel allocations
ZOOM
panel allocations

A lire aussi