L'Allemagne émettra moins de dette à moyen-long terme en 2011

le 17/12/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La Finanzagentur prévoit 302 milliards d’euros d'émissions, dont 185 milliards de dette moyen-long terme et 117 milliards de Bons du trésor

L’Allemagne, qui a réduit cette année son déficit budgétaire plus rapidement que prévu, a dévoilé hier son programme d’émission de dette pour 2011. Et celui-ci ressort en baisse par rapport à celui de 2010. L’agence en charge de la dette publique d’outre-Rhin, la Finanzagentur, prévoit 302 milliards d’euros d'émissions brutes. Ce montant comprend 185 milliards de dette moyen-long terme, hors titres indexés sur l’inflation. Le pays tablant sur un rythme d’émissions de titres indexés de 2 à 3 milliards par trimestre, le volume total de dette moyen-long terme devrait, selon UniCredit, atteindre les 197 milliards, soit 9 milliards de moins qu’en 2010.

Le gros de la réduction concernera la dette à 10 ans (baisse de 6 milliards). La Finanzagentur émettra trois nouvelles obligations à 10 ans (janvier 2021, juillet 2021, septembre 2021). Le programme pour les dettes à 2 et 5 ans reste quasiment inchangé. Sur la maturité 30 ans, l’Allemagne a réduit de 2 milliards, à 8 milliards. Le pays n’émettra pas de nouvelle souche obligataire sur cette maturité. En revanche, la ligne Bund juillet 2042 sera rouverte le 26 janvier 2011. Sur le court terme, le souverain prévoit 117 milliards d’émissions de Bons du Trésor (Bubills), contre un objectif en 2010 de 136 milliards.

D’après UniCredit, l’offre nette s’élèvera à 50 milliards, si l'on tient compte des 147 milliards de remboursements. Pour les Bubills, elle devrait être négative de 6 milliards. De fait, les remboursements sont estimés à 123 milliards, le stock est attendu à 87 milliards fin 2010 et l'offre brute est prévue à 36 milliards. «L’offre nette totale s’élevera à 44 milliards, indiquant que le déficit fédéral sera dans cette zone», note la banque.

A lire aussi