Euro Stoxx 50 : le repli amorcé à 2.900 points semble technique

le 29/11/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La zone des 3.025-3.045 points reste le premier objectif de la reprise initiée fin mai à 2.450 points

Contrairement à ce qu’avaient laissé penser les signaux haussiers enregistrés il y a deux semaines (1), l’Euro Stoxx 50 a repris le chemin de la baisse la semaine dernière. D’un vendredi à l’autre, il a perdu 3,82 % à 2.737 points et prolongé ainsi le mouvement entamé le 9 novembre dans la région des 2.900-2.905 points.

Cela étant, l’évolution récente des indices boursiers américains, dont la configuration technique est proche de celle de l’Euro Stoxx 50, autorise à penser que le potentiel de baisse supplémentaire de l’indice paneuropéen est limité. Le S&P 500, le Dow Jones et le Nasdaq Composite ayant franchi, début novembre, les plus hauts qu’ils avaient inscrits à la mi-avril (2), la reprise engagée fin mai des deux côtés de l’Atlantique ne peut, en effet, être considérée comme un mouvement visant à consolider les vagues de baisse initiées à la mi-avril. Cette reprise s’inscrit au contraire dans la tendance haussière qui a débuté en mars 2009 et n’est vraisemblablement pas terminée, même si les indices américains se sont repliés au cours des deux dernières semaines et sont repassés sous les niveaux atteints à la mi-avril.

D’un point de vue «elliottiste», cela signifie que l’Euro Stoxx 50 a vraisemblablement entamé, fin mai, à 2.450 points une impulsion – tendance structurée en cinq vagues – à l’image de celle développée de 1.765 à 3.025-3.045 points entre mars 2009 et le premier semestre 2010 et qui ne serait qu’à ses débuts.

Dans ce contexte haussier, le repli amorcé il y a trois semaines à 2.900-2.905 points doit être vu comme un mouvement de consolidation de tout ou partie de la reprise enclenchée à 2.450 points. Le bas du «canal haussier de court terme» et, désormais, le haut du «canal baissier de moyen terme», qui passent cette semaine respectivement à 2.680 points (+ 8,6 points/semaine) et 2.661 points (- 11,1 points/semaine), constituent, dans ce cas, des supports susceptibles d’arrêter ce repli technique et forcer l’Euro Stoxx 50 à se réorienter à la hausse. Le gap ouvert à la baisse mardi dernier entre 2.800 et 2.805 points et la région des 2.900-2.905 points devraient alors être les principaux paliers sur le chemin du retour dans la zone des 3.025-3.045 points, laquelle représente le premier objectif de la probable impulsion initiée à 2.450 points.

(1) Rebond sur la zone de support autour des 2.780 points suivi de l’ouverture d’un gap haussier entre 2.808 et 2.818 points.

(2) Le S&P 500, le DJIA et le Nasdaq Composite avaient atteint respectivement 1.220, 11.258 et 2.535 points en avril.

A lire aussi