Les inquiétudes gagnent la dette financière

le 25/11/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les investisseurs sont de plus en plus soucieux de leur sort en cas de restructurations bancaires

Les obligations des Etats périphériques emmènent les dettes financières dans leur sillage. L’exposition des banques à la dette souveraine et l’incertitude quant au sort réservé aux obligataires dans le cadre des probables restructurations bancaires incitent les investisseurs à la plus grande prudence. L’indice iTraxx qui suit l’évolution du coût de la protection contre le risque de défaut des dettes financières subordonnées a de nouveau grimpé hier, de 7,2 points de base (pb) à 268 pb et celui sur les dettes financières seniors de 4,4 pb à 158 pb.

A lire aussi