Le Brésil ne prévoit pas de taxer le marché obligataire domestique

le 26/10/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Selon le ministre des Finances, Guido Mantega, le gouvernement brésilien ne compte pas réinstaurer une taxe sur les plus-values portant sur les détentions par des investisseurs étrangers d’obligations locales. Il pense au contraire que la cession d’obligations libellées en monnaie locale devrait permettre de réduire l’afflux massif de dollars dans le pays.

A lire aussi