La compensation carbone freinée par sa désorganisation

le 30/09/2021 L'AGEFI Hebdo

Le marché de la compensation volontaire doit encore être encadré avant de pouvoir jouer un rôle dans la transition climatique.

La compensation carbone freinée par sa désorganisation
Des projets comme celui de CarbFix permettent de filtrer le CO2 de l’air et se financent grâce aux marchés de la compensation carbone.
(CarbFix)
Les arbres ont beau absorber du CO2, la jungle qu’est le marché de la compensation carbone n’a rien de bon pour l’environnement. Le mécanisme existe depuis la signature du protocole de Kyoto, sous la forme du marché de conformité encadré par l’Accord de Paris : en finançant des projets absorbant...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

A lire aussi