Londres se donne la hausse des impôts comme principal horizon

le 11/03/2021 L'AGEFI Hebdo

Le budget présenté par le chancelier de l’Echiquier vise à contenir la dette sans poser les bases d’une solide relance pour l’économie britannique.

Londres se donne la hausse des impôts comme principal horizon
Rishi Sunak, chancelier de l’Echiquier britannique, quitte le 11 Downing Street pour présenter l’état du budget au Parlement, le 3 mars 2021.
(Bloomberg)
En décidant, le 3 mars, d’augmenter le taux de l’impôt sur les bénéfices des sociétés, le ministre des Finances de Boris Johnson, Rishi Sunak, a renversé une tendance historique et rompu avec l’un des tenants de l’idéologie conservatrice. La corporate tax, qui s’élève à 19 %, passera à 25 % après...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

Sur le même sujet

A lire aussi