Braquage

le 20/06/2019 L'AGEFI Hebdo

Parmi les pistes de réflexion du gouvernement italien pour lever des impôts, Matteo Salvini, vice-président du Conseil, aurait en tête de taxer les fortunes cachées dans les coffres des banques. Les propriétaires de liquidités, bijoux et autres objets de valeur les croyaient à l’abri dans les...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

A lire aussi