La raréfaction du Bund le pousse en territoire négatif

le 04/04/2019 L'AGEFI Hebdo

La disparition des déficits publics outre-Rhin et la ponction de la BCE dans le cadre du quantitative easing ont épuisé le gisement du 10 ans allemand.

La japonisation du Bund a franchi une étape le 21 mars dernier : le rendement de l’emprunt phare allemand à 10 ans est passé en zone négative. Après le précédent de l’été 2016 dans la foulée du référendum sur le Brexit, c’est la deuxième fois que le signe négatif (-0,088 % le 27 mars) s’affiche...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

A lire aussi