ETF

Les ETF adoptent l'ESG

le 14/03/2019 L'AGEFI Hebdo

Les souscriptions intégrant une démarche ISR ont augmenté de 50 % en Europe.

Plus que partout ailleurs dans le monde, les investisseurs européens intègrent des ETF compatibles avec l’investissement socialement responsable (ISR) dans leurs allocations d’actifs. En 2018, les souscriptions adressées aux ETF ESG (environnemental, social et de gouvernance) ont augmenté de 50 % en Europe. Face à cette demande clairement identifiée, les promoteurs d’ETF adaptent leurs propositions en fonction de diverses contraintes, selon qu’ils commercialisent leurs produits sur une région ou sur l’ensemble du monde.

Si les Nations Unies ont adopté 17 objectifs de développement durable (ODD) à atteindre d’ici à 2030, leur mise en œuvre par les entreprises et les Etats reste du domaine du bon vouloir de chacun. Dans ces conditions, les promoteurs d’ETF avec des ambitions de commercialisation mondiale sont pris au dépourvu, y compris les nouveaux arrivants, tel J.P. Morgan Asset Management. « Nous intégrons une démarche ESG mais il n’existe pas de standard de marché en Europe ni ailleurs dans le monde : il est difficile de s’adapter aux labels nationaux. L’effort ESG que nous consentons aujourd’hui nous permet d’accéder à des appels d’offres de grands institutionnels à travers le monde », confirme Olivier Paquier, responsable de la distribution ETF pour l’Europe chez J.P. Morgan AM.

Pour des raisons similaires, State Street Global Advisors (SSGA) ne promeut pas d’ETF ESG en Europe, uniquement aux Etats-Unis. De ce côté de l’Atlantique, le gestionnaire privilégie les solutions adaptées à chaque appel d’offres. « Nous avons une équipe dédiée à la recherche ESG au sein de SSGA, société de gestion qui gère nos ETF Spiders. Nous avons créé des bases de données dont nous pouvons extraire les facteurs qui permettent d’accroître l’inclusion de l’ISR, pour créer des stratégies un peu plus efficaces que la procédure par exclusion », précise Antoine Lesné, directeur de la stratégie EPDR ETF de SSGA.

Pionniers

Face à la retenue de la concurrence, les promoteurs français font œuvre de pionniers. Ils s’attachent les services de sociétés spécialisées dans la notation d’entreprises afin d’obtenir des indices ISR crédibles et ciblés. Lyxor a lancé son premier ETF ESG, le Lyxor World Water Ucits ETF dès 2007, puis deux autres ETF actions à impact : le Lyxor New Energy Ucits ETF et le Lyxor Global Gender Equality (DR) Ucits ETF.

Cette gamme des ETF à impact est complétée par le fonds d’obligations vertes Lyxor Green Bond (DR) Ucits ETF, dont l’univers d’investissement provient de la sélection opérée chaque mois par Climate Bonds Initiative. De son côté, la gamme BNP Paribas Easy compte un ETF Low Carbon 100 Europe, là aussi grâce à un partenariat : « La capacité de calcul de l’empreinte carbone d’une société est bien plus fiable et transparente sur les marchés européens que sur d’autres, comme les pays émergents. Cela nous a conduits à proposer dès 2008 la thématique du bas carbone via un ETF qui réplique un indice regroupant des actions européennes », déclare Bertrand Alfandari, responsable développement ETF BNPP AM.

Outre ces ETF à impact positif, les promoteurs français développent aussi des gammes adossées aux sous-indices ISR des principaux fournisseurs, MSCI notamment. Le but est que les investisseurs disposent d’alternatives dans les classes d’actifs les plus utilisées. Ainsi, Amundi ETF vient d’ajouter une exposition sur les actions de pays émergents (Amundi Index MSCI Emerging Markets SRI Ucits ETF DR) en complément des ETF sur indices MSCI ISR monde, Etats-Unis et Europe, ainsi que de deux ETF obligataires (Amundi Index US Corp SRI et Amundi Index Euro Agg Corporate SRI), répliquant les indices Bloomberg Barclays d’obligations d’entreprises américaines et européennes, filtrés selon la méthode ISR de MSCI. « Pour la thématique ISR sur les actions américaines, nous utilisons le MSCI KLD 400 social Index, qui regroupe les 400 entreprises américaines les plus respectueuses des critères ISR selon MSCI. Créé il y a trente ans, cet indice possède un historique en termes de couple rendement/ risque ; nous avons en outre plusieurs ETF actions ISR sur le Japon, les pays émergents et l’Europe, ainsi qu’un tout nouvel ETF ISR sur les obligations d’entreprises de la zone euro », explique Bertrand Alfandari. Pour répliquer les meilleurs profils actions ESG, Lyxor AM développe une gamme d’ETF sur indices trend leaders de MSCI : ils renforcent la pondération des entreprises qui réalisent des progrès dans les domaines de l’ESG et, à l’inverse, sous-pondèrent celles qui n’améliorent pas leurs pratiques.   

A lire aussi