An(diam)o

le 28/02/2019 L'AGEFI Hebdo

Le « fisc » italien a saisi l’équivalent de 700 millions d’euros chez quatre banques et deux courtiers en pierres précieuses, dans le cadre d’une enquête sur des ventes de diamants présumées frauduleuses. Sont concernées Intesa Sanpaolo, UniCredit, Monte Dei Paschi et Banco BPM. C’est encore de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

A lire aussi