La dette des foncières cotées divise les analystes

le 18/10/2018 L'AGEFI Hebdo

Pour certains, ces acteurs de l’immobilier empruntent avec mesure. Pour d’autres, le secteur se laisse tenter par l’argent facile.

L’endettement des foncières cotées, tous les gérants de portefeuilles le surveillent comme le lait sur le feu, sans doute encore meurtris par la crise de 2007. Depuis, le marché européen a procédé à un grand coup de nettoyage. « Les foncières européennes se sont fortement restructurées : les...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

Sur le même sujet

A lire aussi