Les fraudeurs à la TVA restent en prison

le 06/07/2017 L'AGEFI Hebdo

Justice. En 2008 et 2009, certains Etats de l’Union européenne se sont fait détrousser de 5 à 7 milliards d’euros de recettes fiscales, victimes d’experts de la fraude à la TVA et de la jeunesse du marché des quotas de CO2. En France, deux des coupables, le financier Arnaud Mimran et Marco Mouly,...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

A lire aussi