Les gérants peu touchés par le scrutin britannique

le 22/06/2017 L'AGEFI Hebdo

Si la perte de la majorité absolue de Theresa May a rassuré les marchés, les gérants peinent à y voir des opportunités d’investissement.

Les gérants peu touchés par le scrutin britannique
Theresa May le 7 juin 2017, veille des élections législatives où elle a perdu la majorité absolue.
(Bloomberg)
Un pari raté. Ce 8 juin, Theresa May, Première ministre britannique, perdait purement et simplement la majorité absolue aux élections législatives. En n’obtenant que 318 sièges au Parlement (contre 326 nécessaires), sa promesse de négocier les conditions d’un Brexit dur partait en fumée. Dès le...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

Sur le même sujet

A lire aussi