Pimco cherche à monter en puissance sur le marché français

le 09/02/2017 L'AGEFI Hebdo

Le gérant obligataire, qui y totalise 9,7 milliards d’euros d’encours, mise sur la gestion assurantielle et la dette privée.

A l’échelle mondiale, Pimco peut écrire une page nouvelle. Après le départ de son fondateur Bill Gross en 2014, qui avait généré une vague de décollecte aujourd’hui enrayée, la société de gestion américaine peut espérer aller de l’avant, avec un nouvel homme fort à sa tête depuis novembre. « Le...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

Sur le même sujet

A lire aussi