Danger imminent

le 28/10/2010 L'AGEFI Hebdo

Rainer Brüderle, ministre allemand de l’Economie

«  C’est une mauvaise manière de prévenir ou de résoudre les problèmes que d’ajouter de la liquidité. Une création monétaire permanente excessive, à mon avis, est une manipulation indirecte du taux de change » (23 octobre 2010)

Timothy Geithner, secrétaire américain au Trésor

« La Chine a une économie importante...et cela nécessite que son taux de change monte avec le temps. Les Chinois ont encore du chemin à faire, mais il s’y sont engagés » (24 octobre 2010)

Pascal Lamy, directeur général de l’Organisation mondiale du commerce

A propos de la guerre des changes : « Pour le moment, ce n’est qu’un risque, mais un risque qui peut être dangereux pour le commerce mondial » (19 octobre 2010)

A lire aussi