Bonnes affaires

le 13/05/2010 L'AGEFI Hebdo

Le premier plan de sauvetage grec n’est pas une mauvaise affaire pour tout le monde. Il est prévu que les prêts des pays de la zone euro et du Fonds monétaire international à la république hellénique seront rémunérés à 5 % ou un peu au-dessus. Or, le seul point positif de la crise grecque - s’il faut s’exprimer de la sorte - se trouve dans la baisse des rendements sur les titres d’Etat de l’Allemagne et de la France. Le rendement du Bund a chuté de 30 points de base (pb) en quelques jours. Soit un rendement du 10 ans autour de 2,90 % dans les premiers jours du mois de mai. Emprunter autour de 3 % pour prêter à plus de 5 %, voilà une belle opération. Quant au Portugal, qui participe également à l’opération de sauvetage de la Grèce, il emprunte à plus de 5,80 %. Il est assuré d’une chose : perdre de l’argent dans l’opération.

A lire aussi