ITG facilite l’administration des frais de recherche sous MIF 2

le 02/06/2016 L'AGEFI Hebdo

Le courtier dédié à l’exécution fait évoluer son offre afin de permettre aux gérants de systématiser leur partage des commissions dans le cadre de la réforme.

ITG surfe sur la réforme européenne de la facturation de l’analyse financière. En 2007-2008, le Royaume-Uni et la France avaient ouvert la possibilité pour les gérants de séparer frais d’exécution et frais de recherche : en ouvrant un « compte CSA » (« commission sharing agreement ») comme tous...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

Sur le même sujet

A lire aussi