Private equity

L’argent ne fait pas toujours le bonheur

le 21/04/2016 L'AGEFI Hebdo

Le marché du LBO croule sous les liquidités. Ses acteurs se montrent malgré tout sélectifs.

L’argent ne fait pas toujours le bonheur
En cas de cession, Foncia pourrait constituer la plus grosse transaction de l’année en France pour une valeur d’entreprise attendue autour de 2 milliards d’euros.
(rea)
Les investisseurs du private equity ont le sourire. Depuis près de trois ans, l’activité ne cesse de montrer des signes d’amélioration. Une tendance confirmée en 2015 : les transactions LBO (leveraged buy-out) dans le monde ont atteint 282 milliards de dollars, selon Bain & Company, un...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

A lire aussi